Ce qu’il ne faut pas manger lorsqu’on allaite !

ce-qu-il-ne-faut-pas-manger-lorsqu-on-allaite-

A part l’alcool, le tabac, et les drogues, il n’y pas vraiment d’interdit par rapport à ce que nous mangeons pendant que nous allaitons bébé. Une nourriture variée et équilibrée, en quantité suffisante est à privilégier. Par contre, manger trop de crudités peut causer des troubles intestinaux chez bébé alors que l’arachide peut entraîner une allergie.

On peut généralement manger de tout pendant l’allaitement. Il suffit de privilégier les aliments riches en acide gras, en oligoéléments et en vitamines. Cependant, un excès de certains produits peut causer des troubles chez le petit.

Le système digestif de bébé étant encore fragile, un abus de crudités, de choux, de fruits, bref d’aliments riches en fibres entraîne chez lui des troubles intestinaux comme la diarrhée ou des ballonnements. Il y a également un risque de rejet ou de diarrhée si nous consommons des agrumes en excès… Oranges, pamplemousses, prunes, raisins peuvent l’irriter. Inutile de les supprimer complètement de notre alimentation, il suffit juste d’en manger en quantité raisonnable.

Une idée tenace veut que bébé n’apprécie pas l’arôme de certains aliments : asperges, ail, oignon, poireaux ou certaines épices. S’il a eu l’habitude de ces saveurs-là pendant notre grossesse, elles ne le gêneront pas pendant l’allaitement. Mais il vaut mieux ne pas en abuser. Notre consommation de thé et de café est aussi à surveiller. Il n’est pas indispensable de supprimer ces boissons-là, mais il faut savoir être raisonnable pas plus d’une tasse par jour !

Evitons les allergènes alimentaires…

Il convient en revanche de faire la chasse aux allergènes. La première source d’allergie… l’arachide. Pendant l’allaitement, il est conseillé aux mamans ayant une allergie ou des antécédents familiaux, de s’abstenir de consommer des aliments qui en contiennent : beurre d’arachide, cacahuètes, certaines pâtisseries ou biscuits industriels. En revanche, l’huile d’arachide ne contient pratiquement pas de protéines allergisantes…elle n’est donc pas contre-indiquée. D’autre part, certains bébés font des allergies au lait de vache. Cela arrive si nous forçons sur le lait en espérant en produire davantage.

Enfin à oublier pendant l’allaitement…les drogues, la cigarettes et l’alcool. Tout comme pendant la grossesse, ces produits causeront un immense tort à bébé si nous en prenons pendant que nous l’alimentons au sein.

Une alimentation saine, sans excès pendant quelques mois… pour un bébé en pleine forme, c’est en quelques sortes investir dans son capital santé !

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire